Un été au Confort Moderne
My Appropriation of Her Holy Hollowness, Raphaela Vogel , Demain y'a carrière, Arthur Belhomme et Victor Bureau , Laurence Airline x Confort Moderne, Collection de vêtements , Volta feedback, Yann Leguay , Fragments, F/LOR , The Disintegration Loops, William Basinski , 8, Manuel Scalora
Le Confort Moderne jusqu'au 29 août
Du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturne tous les vendredis
Entrée libre
Événement Exposition
Installation  

 

Lumineuse et foisonnante, la saison d’été du Confort Moderne vous promet de longues journées reptiliennes et des soirées félines. Venez arpenter librement les vastes volumes du lieu au gré de la programmation visuelle et musicale, glisser entre les rayons de disques et de fanzines, lézarder en terrasse ou à l’ombre du jardin de sculptures. Sans interruption et en entrée libre, notre programme d’été vous ouvre grand toutes les portes du lieu pour multiplier les expériences et les plaisirs partagés.

My Appropriation of Her Holy Hollowness, Raphaela Vogel
Exposition
Du 11 juin au 22 août
 
Mon Appropriation de sa Sainte Vacuité : première exposition personnelle institutionnelle en France de l'artiste berlinoise Raphaela Vogel. Son langage artistique singulier entrelace des sculptures monumentales avec des peintures sur cuir ou tissu et des vidéos-sculptures intimes, d'où émanent des sons hypnotiques, parfois crispants, créant des constellations troublantes. Le genre, la violence, la mort et l’humour sont explorés dans le travail de Vogel et constituent la base de son intérêt pour les relations binaires traditionnelles entre l’humanité et la nature, la technologie et la biologie, la fantaisie et la réalité.
Commissaire associée : Juliette Desorgues
En savoir plus sur l'exposition
Demain y'a carrière, Arthur Belhomme et Victor Bureau
Exposition
Du 11 juin au 29 août
 
Dans la galerie, les archives d’Arthur Belhomme et Victor Bureau - textiles, piraterie et détournement - s’exposent dans un geste de résistance. Objectif pour ces jeunes diplômés de l'ESAM Caen-Cherbourg accueillis en résidence de février à août 2021 : tout refaire.
En savoir plus l'exposition 
Laurence Airline x Confort Moderne, Collection de vêtements
Art
Cour
 
Au croisement de l’œuvre d’art et du vêtement, LaurenceAirline x Confort Moderne présente une collection de work-wear uniformes itinérante, point de rencontre entre des géographies improbables qui ne suit d'autres lois que celles de la créativité. 
Des artistes sont invités par le Confort Moderne à intervenir et à déployer leur pratique au dos des vestes de la collection Laurence Airline. Les premiers invités sont Jardin et Emilie Pitoiset, qui personnalisent le dos de vestes. Deux pièces uniques sont ainsi créées, faisant glisser les vêtements vers le statut d’œuvre d’art. 
En savoir plus
Volta feedback, Yann Leguay
Art sonore / Musique
Du 11 juin au 01 juillet
 
Yann Leguay est un artiste qui se concentre sur les notions de dématérialisation, l'utilisation d'interfaces et la physicalité du son par des moyens simples sous la forme d’objets, par exemple lors d’installations et de performances. Ici, son installation Volta feedback consiste en un arc électrique se produisant entre deux microphones se faisant face. Le courant haute tension est modulé par un fichier son et une voix qui émerge de l'arc. Le texte est issu d'une résidence radio réalisée avec le collectif ∏-node, dont les mots proviennent du bruit du réseau internet « écouté » par un logiciel de reconnaissance vocale puis lu par Jean-François Blanquet.
En savoir plus sur 
l'installation 
Fragments, F/LOR
Art sonore / Musique
Du 02 au 18 juillet
 
En résidence au Confort-Moderne l'artiste-musicien F/LOR a construit un dispositif spécifique pour présenter sa nouvelle pièce Fragments. Mêlant esthétique minimaliste, travail de l'image, du papier et du son, il fait la proposition au public de se couper du monde à travers cette installation immersive et méditative, dans l'obscurité. Entre rêverie et conscience.
En savoir plus sur 
l'installation 
The Disintegration Loops, William Basinski
Art sonore / Musique
Du 21 juillet au 12 août
 

« L’Histoire commence durant l’été 2001. Le compositeur exhume une série de bandes magnétiques et les transfère sur support numérique. Au fil de l’opération, les bandes de désagrègent. Il assiste à la décomposition progressive du support. Il capture cette désintégration en l’enregistrant en l’état. Quelques semaines plus tard, le compositeur assiste depuis le toit de son loft New-Yorkais à une autre destruction : celle des Tour World Trade Center. Il enclenche sa caméra et fixe sur un plan le nuage opaque qui s’échappe de Manhattan. Il lance l’écoute des Disintegration Loops. »
Auteur : Christophe LEVAUX in Revue&Corrigée 101 - Septembre 2014
En plus sur l'installation 

8, Manuel Scalora
Art sonore / Musique
Du 13 au 29 août
 
8 est une pièce sonore constituée de 8 pistes simultanées de guitare électrique, jouées sur 8 amplis guitare. Chaque piste est unique et indépendante. Elle est composée d'expérimentations centrées sur les textures sonores propres à la guitare électrique et de notes isolées. Une piste jouée seule n'offre qu'une suite de notes et de sons un peu éparses, juste une musique épurée et étrange. ll faut que plusieurs personnes interviennent pour qu'il soit possible d'entendre des pistes supplémentaires. Ainsi l'auditeur est à la fois spectateur et membre d'un orchestre où il est libre de jouer ou de rester silencieux.
En savoir plus sur 
l'installation