Sonic Protest Poitiers : Eugene Chadbourne
Eugene Chadbourne 20h45
Club samedi 25 mars 2023
Concert  
   
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Carte Culture : 8 € Tarif adhérents : 8 € Le Joker : 3.5 €
Réserver
Porduction Jazz à poitiers

Le festival Sonic Protest œuvre, depuis 2003, à la diffusion des singularités qui sonnent. Ce rendez-vous dédié aux grands-écarts-qui-font-du-bien donne à entendre des artistes à la dimension historique tout autant que des jeunes pousses qui défrichent... Cette manifestation nomade, joyeuse et généreuse crée, à chaque édition, un parcours d’écoute aux étapes aussi distinctes les unes des autres, à Paris, tout autour et même ailleurs, dont Poitiers en collaboration avec l’OH / le Confort Moderne et le Lieu multiple.
Eugene Chadbourne
USA
Eugene Chadbourne : guitare, banjo, voix


Attention légende. Derrière cette accroche un peu tapageuse, il y a une vérité vraie. Celle d’un musicien hors-norme et pleine marge. Un musicien qui revendique le solo comme « la forme la plus pure de l’expression » d’un artiste. Celle où le fard fond comme beurre au soleil de Bretagne. Voici donc une légende, un copain de Braxton, de John Zorn et de la clique à bruit mondiale, un as de la démarche musicale artisanale, le chantre DIY du free fabriqué à la main, avec ciseaux et feutres. Comme un gamin dans sa chambre. Sur disque, Chadbourne reprend Coltrane et son Naïma avec banjo sous overdrive, piston, râteau, cage à oiseaux. Sur scène, impossible de rapprocher ce qui est joué de quoi que ce soit de vu ou de connu. C’est bancal, jamais juste mais toujours super intelligent, donc touchant et magnifique.
Sonic Protest Poitiers : Eugene Chadbourne 20h45
RÉSERVER
samedi 25 mars 2023
Eugene Chadbourne Concert  
Club  
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Carte Culture : 8 € Tarif adhérents : 8 € Bourse spectacles : 3.5 €
Porduction Jazz à poitiers

Le festival Sonic Protest œuvre, depuis 2003, à la diffusion des singularités qui sonnent. Ce rendez-vous dédié aux grands-écarts-qui-font-du-bien donne à entendre des artistes à la dimension historique tout autant que des jeunes pousses qui défrichent... Cette manifestation nomade, joyeuse et généreuse crée, à chaque édition, un parcours d’écoute aux étapes aussi distinctes les unes des autres, à Paris, tout autour et même ailleurs, dont Poitiers en collaboration avec l’OH / le Confort Moderne et le Lieu multiple.
Eugene Chadbourne
USA


Attention légende. Derrière cette accroche un peu tapageuse, il y a une vérité vraie. Celle d’un musicien hors-norme et pleine marge. Un musicien qui revendique le solo comme « la forme la plus pure de l’expression » d’un artiste. Celle où le fard fond comme beurre au soleil de Bretagne. Voici donc une légende, un copain de Braxton, de John Zorn et de la clique à bruit mondiale, un as de la démarche musicale artisanale, le chantre DIY du free fabriqué à la main, avec ciseaux et feutres. Comme un gamin dans sa chambre. Sur disque, Chadbourne reprend Coltrane et son Naïma avec banjo sous overdrive, piston, râteau, cage à oiseaux. Sur scène, impossible de rapprocher ce qui est joué de quoi que ce soit de vu ou de connu. C’est bancal, jamais juste mais toujours super intelligent, donc touchant et magnifique.