”ON”
Christophe de Rohan Chabot
Galerie Jardin jusqu'au 18 décembre
Entrée libre
Exposition  
   

Six visages de figures médiatiques sont présentés aux murs. Les amorces incomplètes des sourires et des regards en font des figures absentes, une vacuité grisante.

Ces images de basses résolutions sont d’abord trouvées sur internet, puis recadrées. Christophe de Rohan Chabot recentre autour de la structure des yeux, du nez et de la bouche, les informations suffisantes pour reconnaître instantanément un visage. Le format carré insiste sur leur qualité d’unités informationnelles minimales. Ces constructions industrielles intègrent l’image dans leur support jaune, rouge ou noir et blanc. Rationalisés en une série de cadres, ces objets se rapprochent des panneaux publicitaires urbains JCDecaux ou un jeu basé sur des codes Instagram. Une syntaxe sculpturale d’un référentiel pop, ou un méta-discours d’un art d’appropriation. Un art qui joue avec des stratégies publicitaires et développe son propre langage transactionnel.

Compartimentalisées, ces figures-images se dissolvent dans leur propre structure de transmission. Elles mettent en scène un système de signes qui deviennent leurs propres substituts. Ainsi codifiées, elles deviennent les icônes indispensables aux dynamiques de médias qui ouvrent les applications et mènent aux contenus. Un plaisir du marketing, où ce que l’on consomme, sont des promesses de jouissance. Des emblèmes qui nous tiennent à distance, organisent leur propre espace virtuel pour héberger et stocker un ensemble de potentiels gestes de participation. Un système de l’interface, pour fixer sujet et information et capitaliser sur les désirs. L’écran se dissout dans le miroir.

Paolo Baggi

Christophe de Rohan Chabot
FR
 
Christophe de Rohan Chabot, né à Paris en 1986, vit à Berlin depuis 2011.