Nelly Mousset : concert familial (séance de 10h30)
Nelly Mousset 10h30
club dimanche 22 novembre 2020
Nelly Mousset : Contrebasse, Voix, Danse
Concert  
   
Plein Tarif : 4 €
Réserver

Production Jazz à Poitiers
Gratuit pour les moins de 3 ans
Nelly Mousset
FR
On écrivait pour Jazz à Poitiers en 2017 : "Nelly Mousset aime tout ce qui grogne, frotte, crie et tiraille". Bonne nouvelle, rien n'a changé. Tout, tout peut continuer. En plus profond, en plus intriguant et en plus ouvert, aussi. La contrebasse joue toujours les pivots de l'axe de jeu, le son est toujours au cœur du système vibratoire. Mais pour cette première étape d’un projet qui reconsidère le lien de l’instrumentiste à sa contrebasse, et leur rapport commun au mouvement, le regard s'est acéré, le toucher précisé davantage. S'il y a drone, c'est avec un sens de la finesse qui tire les moustaches de l'indicible. S'il y a voix, c'est avec le souci de l'entrelacer aux quatre cordes. Bien entendu, Nelly Mousset, passée par le Lobe, le ZAP et le CFMI n'est ni tombée de la dernière pluie, ni de l'oreille d'un sourd. Sa maîtrise sonore est sans cesse remuée puis renouvelée par un souci constant du visuel. Le corps est mis, lui aussi, de plus en plus à contribution. Mis en question : comment le positionner ? Que raconte-t-il ? Est-ce l'image qui créé le son ou la vibration qui faire voir double ? Sans doute, peu de réponses explicites sont à attendre de ce premier concert jeune public et familial. Et c'est tant mieux, il restera autant de place disponible pour les sensations à recevoir d'une musique dont la moindre des qualités est de savoir frotter, grogner et tirailler. Le tout entre deux bouchées d'un goûter. Digestion assurée.
Nelly Mousset : concert familial (séance de 10h30) 10h30
RÉSERVER
dimanche 22 novembre 2020
Nelly Mousset Concert  
club  
Plein Tarif : 4 €

Production Jazz à Poitiers
Gratuit pour les moins de 3 ans
Nelly Mousset
FR
Nelly Mousset : Contrebasse, Voix, Danse
On écrivait pour Jazz à Poitiers en 2017 : "Nelly Mousset aime tout ce qui grogne, frotte, crie et tiraille". Bonne nouvelle, rien n'a changé. Tout, tout peut continuer. En plus profond, en plus intriguant et en plus ouvert, aussi. La contrebasse joue toujours les pivots de l'axe de jeu, le son est toujours au cœur du système vibratoire. Mais pour cette première étape d’un projet qui reconsidère le lien de l’instrumentiste à sa contrebasse, et leur rapport commun au mouvement, le regard s'est acéré, le toucher précisé davantage. S'il y a drone, c'est avec un sens de la finesse qui tire les moustaches de l'indicible. S'il y a voix, c'est avec le souci de l'entrelacer aux quatre cordes. Bien entendu, Nelly Mousset, passée par le Lobe, le ZAP et le CFMI n'est ni tombée de la dernière pluie, ni de l'oreille d'un sourd. Sa maîtrise sonore est sans cesse remuée puis renouvelée par un souci constant du visuel. Le corps est mis, lui aussi, de plus en plus à contribution. Mis en question : comment le positionner ? Que raconte-t-il ? Est-ce l'image qui créé le son ou la vibration qui faire voir double ? Sans doute, peu de réponses explicites sont à attendre de ce premier concert jeune public et familial. Et c'est tant mieux, il restera autant de place disponible pour les sensations à recevoir d'une musique dont la moindre des qualités est de savoir frotter, grogner et tirailler. Le tout entre deux bouchées d'un goûter. Digestion assurée.