accéder au site
photo : le Confort Moderne

A propos

Image title

Fonderie, Confort 2000 (magasin d’électroménager) puis lieu culturel, le Confort Moderne est une enclave industrielle au cœur des faubourgs de Poitiers. Une friche artistique pionnière qui œuvre depuis le début des années 80 aux décloisonnements des regards et des pratiques. Lieu de création au service des artistes, on y trouve une salle de concert, un vaste espace d’exposition, un club, un bar, des locaux de répétition, un restaurant, des espaces de résidence, une fanzinothèque et un disquaire. Le Confort Moderne s'inscrit dans un double héritage: celui des « squatts », des occupations et de l'activisme culturel alternatif des années 80 et celui des « Fabrik » et des Kunstverein nord-européennes, lieux où l'art se fabrique, s’échange, se vit.

C’est aussi une association visionnaire et militante : l’Oreille est hardie. Créée à la fin des années 70, elle fera vibrer la ville au son de l’avant-garde avant de s’installer au 185 rue du Faubourg du Pont Neuf. Depuis, la sédimentation d'aventures humaines et artistiques, de concerts, d’expositions, d’expériences débridées, de fêtes et de rencontres dessine les contours d’une identité artistique intransigeante, généreuse, prospective et internationale au service des musiques indépendantes et de l’art d’aujourd’hui. Ici, le rapport bienveillant et la grande proximité entre les artistes, les œuvres et le public se partagent live. L’organisation se plie, s’offre aux artistes pour qu’ils puissent y projeter sans limite leurs visions du monde. Une île permissive et libertaire ou désir, plaisir et indépendance agissent comme matrice pour la construction d’un lieu original, ouvert et respirable, où toutes les énergies et les talents sont les bienvenus.

Carte d’identité :
Situation : 185 rue du Faubourg du Pont-Neuf, Poitiers (F)
Superficie : 6500 m²
Date de naissance : 1985
Date de mutation : 2016 (lancement des travaux de réhabilitation du site)
Climat : bienveillant
Topographie : une salle de concert, un entrepôt-galerie, un bar, un jardin, une cour, cinq locaux de répétition, une boutique de disque, une fanzinothèque, un labo de sérigraphie, un restaurant
Périodicité de programmation : mensuelle
Taux d’occupation : 365 jours/an
Mode de vie : communautaire
Tribu resserrée : 14 salariés
Tribu élargie : 50 bénévoles
Communauté artistique : plus de 4000 groupes et plasticiens invités depuis 1985
Régime alimentaire : 50000 verres bus /an
Volume sonore : 105db