accéder au site
photo : C. Lassalle, Construire

Du 13 juin au 27 août 2016

Exposition
Salle des Pas Perdus

Wesley Meuris

Le Musée des Futurs

lieu

Salle des Pas Perdus

infos

Vernissage lundi 13 juin à 19h00
-
Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 17h
Le samedi de 14h à 19h
Entrée gratuite
Palais de Justice, Poitiers

Visite commentée chaque samedi à 15h

Wesley Meuris (1977, vit et travaille à Anvers) est sculpteur, dessinateur, graphiste, éditeur, mais c’est l’exposition (ses formats, ses savoirs, ses institutions) qui est au cœur de sa pratique : son travail s’oriente désormais vers un ensemble de projets dont la dimension fictionnelle est  de plus en plus prégnante, et qui viennent explorer les conditions matérielles et conceptuelles de l’exposition.

En dépit des formes glacées que prennent ses installations, son travail est tout entier tendu par une forme d’humour grinçant : ses expositions et ses livres sont des pastiches, d’institutions, de catalogues d’artistes, d’archives. On peut ainsi le rattacher au « conceptualisme excentrique » d’artistes comme Marcel Broodthaers comme le propose Florence Ostende, ou encore Guillaume Bijl. L’organisation cauchemardesque des objets et des données (les bibliothèques, les data centers, les centres d’archive, les musées, les sites internet, les encyclopédies…), et les projets de rationalisation qui la sous-tendent sont mis en évidence par Meuris avec une puissante ironie.

Nouveau projet réalisé spécifiquement pour l’architecture monumentale de la Salle des Pas Perdus du Palais de Justice de Poitiers, édifiée par Aliénor d’Aquitaine au XIIème siècle, le Musée des futurs est un musée dédié à la vulgarisation des images du futur.

Il se divise en trois sections. La première est consacrée à l’histoire des images et des méthodes d’appréhension de l’avenir, de l’Antiquité à nos jours. Elle s’appuie sur un système de classification rigoureux.  La seconde propose de se plonger, aujourd’hui, dans différents futurs possibles, plausibles, préférables ou souhaitables à partir d’images, de vidéos et de fac-similés. Au centre de l’espace, enfin, une grande structure vide propose au visiteur une présentation du futur, sous la forme d’une expérience spatiale, physique : le futur y est vécu comme distant, impossible à atteindre, quelque chose existant par delà un seuil qu’il n’est pas possible de franchir aisément.

Bien entendu, le Musée des futurs est totalement fictionnel. Si l’appareillage institutionnel existe bel et bien physiquement – sous la forme de cartels, textes muraux, documents de visite, mobilier d’exposition, supports de communication au vocabulaire générique–, et conceptuellement – sous la forme de multiples jeux de classification des connaissances — le musée est en lui-même une invention de l’artiste Wesley Meuris, en collaboration avec Jill Gasparina.

Télécharger le dossier de presse de l'exposition

Également au Confort
Concert Festival Performance Projection

Less playboy is more cowboy

Cindy Coutant, TRAAMS, Charlie Malgat, Don't Dj, Yonatan Gat, CFM, Descendeur, Lysistrata, Melt Banana, Graal, Fanzines, musique et art contemporain

Concert Festival Projection

Less Playboy Is More Cowboy

Fabrizio Terranova, Yonatan Gat, Zaireeka

Concert Festival Projection

Less playboy is more cowboy

Chloé Delarue, LpLpo, Noyades, Derby derby, La Terre Tremble!!!, Acid Baby Jesus, Charlie Malgat, Sourdure, Don't Dj, Not Waving, Aube, Fanzines, musique et art contemporain