Jozef Dumoulin & Jim Black
Jozef Dumoulin & Jim Black 20h45
Club vendredi 24 mai 2019
Concert  
   
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Carte Culture : 8 € Tarif adhérents : 8 € Bourse spectacles : 3.5 €
Réserver
Production Jazz à Poitiers
Jozef Dumoulin & Jim Black
Poum, tchac, wizzz
BE-US
Jozef Dumoulin : Fender Rhodes, Jim Black : batterie
Après des débuts au piano, Jozef Dumoulin a rapidement fait du Fender Rhodes son instrument de prédilection. En lui greffant pédales et divers appendices électroniques, il a réussi à en étendre le champ sonore au point de rendre parfois méconnaissable ce son pourtant inimitable. Et rares sont ceux qui ont réussi à en explorer autant et aussi bien les entrailles. Au point de séduire une multitude de musiciens qui ont fait appel à ses services, du jazz le plus sage (les frères Belmondo) aux musiques les plus extrêmes (Keiji Haino). Et en 2014, il est le tout premier musicien à sortir un disque solo de Rhodes.
Après une foultitude de collaborations, de projets sous son nom ou en sideman de luxe, il démarre cette année ce duo avec le prodigieux Jim Black.
Découvert au milieu des années '90 aux côtés d'Ellery Eskelin, puis au sein de son groupe AlasNoAxis, Jim Black est rapidement devenu un des piliers de la scène down-town new-yorkaise. Depuis, il a joué avec Tim Berne, Dave Douglas, Laurie Anderson, Steve Coleman, entre autres grandes figures du jazz US ou des musiques expérimentales.
Duo tout juste naissant, donc musique imprévisible et forcément indescriptible. Juste située par Jozef Dumoulin comme quelque part entre AlasNoAxis, son solo de Rhodes et... du trip-hop quasi dansant. Mais connaissant ce dont sont capables les des deux compères, on peut s'attendre à du costaud.

Jozef Dumoulin & Jim Black 20h45
RÉSERVER
vendredi 24 mai 2019
Jozef Dumoulin & Jim Black Concert
Club
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Carte Culture : 8 € Tarif adhérents : 8 € Bourse spectacles : 3.5 €
Production Jazz à Poitiers
Jozef Dumoulin & Jim Black
Poum, tchac, wizzz
BE-US
site
web
Après des débuts au piano, Jozef Dumoulin a rapidement fait du Fender Rhodes son instrument de prédilection. En lui greffant pédales et divers appendices électroniques, il a réussi à en étendre le champ sonore au point de rendre parfois méconnaissable ce son pourtant inimitable. Et rares sont ceux qui ont réussi à en explorer autant et aussi bien les entrailles. Au point de séduire une multitude de musiciens qui ont fait appel à ses services, du jazz le plus sage (les frères Belmondo) aux musiques les plus extrêmes (Keiji Haino). Et en 2014, il est le tout premier musicien à sortir un disque solo de Rhodes.
Après une foultitude de collaborations, de projets sous son nom ou en sideman de luxe, il démarre cette année ce duo avec le prodigieux Jim Black.
Découvert au milieu des années '90 aux côtés d'Ellery Eskelin, puis au sein de son groupe AlasNoAxis, Jim Black est rapidement devenu un des piliers de la scène down-town new-yorkaise. Depuis, il a joué avec Tim Berne, Dave Douglas, Laurie Anderson, Steve Coleman, entre autres grandes figures du jazz US ou des musiques expérimentales.
Duo tout juste naissant, donc musique imprévisible et forcément indescriptible. Juste située par Jozef Dumoulin comme quelque part entre AlasNoAxis, son solo de Rhodes et... du trip-hop quasi dansant. Mais connaissant ce dont sont capables les des deux compères, on peut s'attendre à du costaud.