Jour #1 - Less Playboy is More Cowboy 2019
Maintes Fois, Les Géantes 21h
jeudi 12 septembre 2019
Co-production OH/Le Confort Moderne et Jazz à Poitiers
Concert  
   
Plein Tarif : 10 € Tarif réduit : 7 € Bourse spectacles : 3.5 €
Réserver


Inauguration de trois jours de festival avec le collectif La Nòvia. Après une résidence de création d’une semaine en avril dernier au Confort Moderne et la Nuit de Noces du 01 juin pour les 10 ans de la Nòvia, le collectif est prêt à vous présenter leur travail et vous allez en rester bouche bée.

La Nòvia est un collectif basé en Haute-Loire qui réunit des musiciens professionnels résidant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Cévennes, Hautes-Alpes, Alsace). Ce collectif est un lieu de réflexion et d'expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. La pluralité de ces acteurs, qu’ils soient musiciens, graphistes, enseignants en école d'art ou en écoles de musique, crée une dynamique et une cohérence esthétique forte. Pour entamer le premier jour de Less Playboy is More Cowboy, la Nòvia vous présente Maintes Fois et Les Géantes.

Pass 3 jours Less Playboy is More Cowboy

Maintes Fois
Transe traditionnelle
FR


Yann Gourdon
: composition, électronique, vielle à roue
Perrine Bourel : violon
Basile Brémaux : violon
Antoine Cognet : banjo
Yvan Etienne : vielle à roue
Pierre-Vincent Fortunier : cornemuse Béchonnet 11p
Clément Gauthier : voix
Guilhem Lacroux : guitare électrique 12 cordes
Ernest Bergez : régie son

« déjà les dieux déteignent dans les branches un peu comme s'épure le regard sous la peau
ils redoutent c'est vrai le feu des hommes et le délaissent seul et immobile qui se débat de feuilles
or il faut désaltérer le vent et jusqu'aux os nous y brûler - invisible
aux aériens et qu'ils y effacent leur nuit chancelant certes avec lui - leur suffirait
contre le gel du ciel qu'ils le protègent à la naissance du souffle
d'une main simple sur la nuque - mais il nous faut brûler »

Extrait de La Proie de Bernard Manciet, éditions L'Escampette, 2004.

Les Géantes
Bal Plunderphonic
FR


Ernest Bergez
: samples, électronique, voix
Yann Gourdon : samples, électronique

Avec Les Géantes, Ernest Bergez et Yann Gourdon se rejoignent à l'intersection du bal, du Dj set, du musicircus et du plunderphonic. Ils font se télescoper les musiques et les mondes, dans une forme de patchwork à danser, tissant un continuum sonore fait d'une multitude de citations, d'emprunts ou de pastiches. Ils rendent ainsi audible la perpétuelle répétition et mutation des musiques populaires. Ça se bouge, ça se danse et ça s'entonne peut-être à l'entour de refrains connus.

 
Jour #1 - Less Playboy is More Cowboy 2019 21h
RÉSERVER
jeudi 12 septembre 2019
Maintes Fois, Les Géantes Concert
Plein Tarif : 10 € Tarif réduit : 7 € Bourse spectacles : 3.5 €


Inauguration de trois jours de festival avec le collectif La Nòvia. Après une résidence de création d’une semaine en avril dernier au Confort Moderne et la Nuit de Noces du 01 juin pour les 10 ans de la Nòvia, le collectif est prêt à vous présenter leur travail et vous allez en rester bouche bée.

La Nòvia est un collectif basé en Haute-Loire qui réunit des musiciens professionnels résidant sur un large territoire (Auvergne, Rhône-Alpes, Béarn, Cévennes, Hautes-Alpes, Alsace). Ce collectif est un lieu de réflexion et d'expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. La pluralité de ces acteurs, qu’ils soient musiciens, graphistes, enseignants en école d'art ou en écoles de musique, crée une dynamique et une cohérence esthétique forte. Pour entamer le premier jour de Less Playboy is More Cowboy, la Nòvia vous présente Maintes Fois et Les Géantes.

Pass 3 jours Less Playboy is More Cowboy

Maintes Fois
Transe traditionnelle
FR
Co-production OH/Le Confort Moderne et Jazz à Poitiers
site
web


Yann Gourdon
: composition, électronique, vielle à roue
Perrine Bourel : violon
Basile Brémaux : violon
Antoine Cognet : banjo
Yvan Etienne : vielle à roue
Pierre-Vincent Fortunier : cornemuse Béchonnet 11p
Clément Gauthier : voix
Guilhem Lacroux : guitare électrique 12 cordes
Ernest Bergez : régie son

« déjà les dieux déteignent dans les branches un peu comme s'épure le regard sous la peau
ils redoutent c'est vrai le feu des hommes et le délaissent seul et immobile qui se débat de feuilles
or il faut désaltérer le vent et jusqu'aux os nous y brûler - invisible
aux aériens et qu'ils y effacent leur nuit chancelant certes avec lui - leur suffirait
contre le gel du ciel qu'ils le protègent à la naissance du souffle
d'une main simple sur la nuque - mais il nous faut brûler »

Extrait de La Proie de Bernard Manciet, éditions L'Escampette, 2004.

Les Géantes
Bal Plunderphonic
FR
Co-production OH/Le Confort Moderne et Jazz à Poitiers
site
web


Ernest Bergez
: samples, électronique, voix
Yann Gourdon : samples, électronique

Avec Les Géantes, Ernest Bergez et Yann Gourdon se rejoignent à l'intersection du bal, du Dj set, du musicircus et du plunderphonic. Ils font se télescoper les musiques et les mondes, dans une forme de patchwork à danser, tissant un continuum sonore fait d'une multitude de citations, d'emprunts ou de pastiches. Ils rendent ainsi audible la perpétuelle répétition et mutation des musiques populaires. Ça se bouge, ça se danse et ça s'entonne peut-être à l'entour de refrains connus.