Festival Bruisme : Mariachi / Zywizna / La Femme en Rouge / A_R_C_C
Concert
Festival
samedi 29 juin 2019

Production Jazz à Poitiers

 

Mariachi
France
site
web

 Guitare, pédales, ampli, ferraille et accords presque parfaits. À partir d'un dispositif on ne peut plus classique, Nina Garcia sculpte la matière et fouille le chaos pour en faire émerger l'inouï. Une convergence d'animalité, de sauvagerie et de tendresse brutale avec son instrument, un corps à corps tendu entre deux âmes vibrantes. Un duo plus qu'un solo, qui sidère par ce mélange de maîtrise technique et de liberté totale. Une musicalité folle qui naît du bruit, une lumière intense au cœur des ténèbres.

Żywizna
Pologne
site
web

En Kurpie, au nord-est de la Pologne, survit un folklore traditionnel dont les chants content l'âpreté d'une vie de misère et la beauté sauvage des marais et de forêts centenaires. Depuis près de 80 ans, Genowefa Lenarcik y dialogue en chant avec la nature, jouant avec l'écho de cet environnement somptueux. Dans ce duo sublime, sa voix puissante au vibrato poignant résonne avec la guitare de Raphael Rogiński, qui redessine en paysages sonores accidentés la splendeur et la rudesse de ces contrées retirées.

La Femme en Rouge
France
site
web

Un trio de solos. Trois hommes-orchestres, assis en cercle, qui ne tournent pas rond. Et jamais en rond. Une musique cyclique qui prend le temps de s'installer, pour mieux déménager. Une transe acoustique artisanale qui se déroule en boucles infernales. La femme en rouge exhale des parfums enivrants, murmure des chants sans mot entêtants. Sa robe écarlate ondule et tournoie dans une danse primitive hypnotisante. Et on est subjugué.

A_R_C_C
Electro cheep
France
site
web

Activistes sonores aux mille projets chacun, Arnaud Rivière et C_C joignent leurs énergies furieuses dans l'Association de Recherche Contre le Concert. Attablés autour d'un système savamment décomposé d'équipement électronique bon marché (magnéto-K7 bouclé, électrophone défoncé, table de mixage préparée, boîtes à rythme désynchronisées...) ils mêlent beats & bruit. Et vice-versa. Un mix féroce qui lorgne autant vers le dance-floor sérieusement bancal que le sound-system noise brutal.