Agar Agar, Émilie Zoé
Concert
vendredi 16 novembre 2018
Agar Agar
Pop
FR
site
web
Étudiants aux beaux-arts de Cergy, Clara et Armand composent leurs premiers morceaux pour le départ à la retraite de leur bibliothécaire. Ce sera le début d’une collaboration incongrue qui les amène à poster quelques démos sur soundcloud, jusqu’à la sortie de leur premier single « Prettiest Virgin » en avril dernier. Après plusieurs apparitions live remarquées, le groupe remporte le concours des Inrocks lab 2016. Depuis, les deux acolytes sont restés mystérieux sur la sortie de leur premier Ep «Cardan» prévu pour le 28 septembre prochain. Plus rugueux que leur single, la voix suave et rugissante de Clara se mêle aux boîtes à rythmes d’Armand et aux sonorités rave 90’s de ses claviers. Martelé de basses acides, le duo nous ramène à un son « early warp » et à la croisée des genres quelque part entre Daniel Maloso, Black Devil Disco Club et Ariel Pink. L’Ep « Cardan » est un voyage au coeur des Etats-Unis fantasmés, mais aussi dans un monde de synthèse où rien ne serait plus certain, nos repères étant brouillés. Personne n’a plus le contrôle. La vierge s’oublie, la princesse se noie, le perroquet finit par tout savoir. « Give me Goose Bumps...» murmure Clara. la peau se contracte, nous sommes à la recherche de sensations fortes, du lâcher prise, nos émotions viennent dire leur dernier mot. « Cuidado, Eclipse... » : les rêveries astrales et courses poursuites nocturnes s’entremêlent dans un monde entre le réel et l’irréel, où le kitsch cherche à devenir épuré. À mi-chemin entre influences pop et techno, Agar Agar cultive le désinvolte tout en restant élégant. Sincère, radicale et évidente, leur musique évite tout compromis.
Émilie Zoé
Indie Pop
FR
site
web
Émilie Zoé naît au début des années 90 en Suisse Romande et grandit à Lausanne où elle débute la guitare très jeune. Dès 18 ans elle ne tarde pas à être repérée sur scène et est choisie pour accompagner Anna Aaron dans des tournées qui durant 4 ans la mèneront partout en Europe et même au-delà. En parallèle, elle écrit, monte un quartet au sein duquel se trouve déjà son complice et meilleur ami le batteur Nicolas Pittet, enregistre et autoproduit une démo qui en 2013 lui permet de commencer à se faire repérer et à donner des concerts. Ce duo se prête volontiers à l’exercice de faire subir des torsions aux chansons déjà validées par la scène pour les rendre plus fortes. Le résultat est convaincant. Chant, guitare et batterie sont mis en boîte en même temps, dix titres en deux semaines, desquels se dégage ainsi une vraie cohésion et une véritable force intérieure.