Sortie de résidence : Lou Parisot & Amalia Vargas
Lou Parisot , Amalia Vargas
Entrepôt, Fanzinothèque, Restaurant Du 14 au 16 juin 2019
Entrée libre
Exposition
Durant quatre mois Lou Parisot et Amalia Vargas, jeunes diplômées de l’Ecole Supérieure d’Arts et Médias de Caen/Cherbourg, ont investi les différents espaces du Confort Moderne les partageant entre lieu de vie et lieu de travail, afin de développer au contact des lieux, de nouvelles pièces dans leur production personnelle. Succédant à Clément Davout et Léo Fourdrinier qui avaient l’an passé - suivant des questions de timeline et de points de vue, proposés une interprétation des espaces du Confort Moderne, elles profiterons du dernier week-end de printemps et du premier week-end de l’été, pour faire apparaitre suivant une logique triangulaire et non autoritaire, plusieurs de leurs travaux les plus récents entre l’Entrepôt la Fanzinothèque et le restaurant.
Lou Parisot
FR
 

Lou Parisot est née en 1994 à Saint-Dié-des-Vosges et vit actuellement aux Lilas. Elle a participé aux expositions collectives « Nouvelle Perturbation par l’Ouest » (Sélection d’artistes diplômés) à la Maison des Arts de Grand-Quevilly, à « Impossible n’est rien » à l’Hôtel de Région de Rouen sur un commissariat de Marie Gautier et Licia Demuro, et prendra part sur une invitation du collectif OK, à la première biennale de la jeune création contemporaine de Mulhouse. En septembre 2019, elle présentera sa première exposition personnelle à L’Académie (SHED) à Maromme et poursuivra par une résidence à la Villa Calderon, à Louviers.

Amalia Vargas
CO
 
Née en 1994 à Barranquilla en Colombie, Amalia Vargas vit et travaille en France. Elle a récemment participé aux expositions collectives « Impossible n’est rien » à l’Hôtel de Région de Rouen sur un commissariat de Marie Gautier et Licia Demuro, au duo show « Bite the Bullet » avec Michal Baror à la Kostka Gallery à Prague sur un commissariat Lucia Kvočáková et à « Super Erotic Group Show » organisé par Institut (Berlin) et 8.Salon (Hambourg). Egalement membre du collectif OK, elle a pris part aux manifestations « OK Mystère » - une déambulation dans l’espace public en partenariat avec l’ésam de Caen/Cherbourg - et à « OK Mulhouse », biennale de la jeune création contemporaine de Mulhouse.