Rühland
Rühland 20h45
club mercredi 24 janvier 2018.
Concert  
   
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Bourse spectacles : 3.5 €
Réserver
Rühland
FR
Produit par Jazz à Poitiers

Gratuit moins de 12 ans
Super tarif : 8€
site
web
Ian Saboya : guitare - Mathias Pontevia : batterie

En partenariat avec Einstein on the Beach

On connaît Einstein on the Beach pour leurs bons goûts de programmation à Bordeaux, mais ils exportent aussi de bien belles propositions. Rühland s'articule essentiellement autour de Ian Saboya (Api Uiz...), échappé des Potagers Nature, et de Mathias Pontevia (Rien Virgule...).

Notable particularité, Pontevia joue avec une batterie horizontale, c'est à dire avec grosse caisse et tambours placés à plat comme caisse de résonance qu'il utilise autant pour les impacts que pour divers frottements. Dans Rühland tout se base sur l'oscillation entre une stratégie d'écoute et un déploiement intense d'énergie. Vide, silence, saturation et violence. On pourrait dire de Rülhand qu'ils tentent de produire diverses masses sonores, en saturant les réponses ou les non réponses entre guitare et batterie, et en tentant de maximiser l'impact de ces masses. Rühland est sans doute quelque chose comme de la noise orageuse dont on ne sait jamais si elle va éclater.
Rühland 20h45
RÉSERVER
mercredi 24 janvier 2018
Rühland Concert
club
Plein Tarif : 12 € Tarif réduit : 10 € Bourse spectacles : 3.5 €
FR
Produit par Jazz à Poitiers

Gratuit moins de 12 ans
Super tarif : 8€
site
web
Ian Saboya : guitare - Mathias Pontevia : batterie

En partenariat avec Einstein on the Beach

On connaît Einstein on the Beach pour leurs bons goûts de programmation à Bordeaux, mais ils exportent aussi de bien belles propositions. Rühland s'articule essentiellement autour de Ian Saboya (Api Uiz...), échappé des Potagers Nature, et de Mathias Pontevia (Rien Virgule...).

Notable particularité, Pontevia joue avec une batterie horizontale, c'est à dire avec grosse caisse et tambours placés à plat comme caisse de résonance qu'il utilise autant pour les impacts que pour divers frottements. Dans Rühland tout se base sur l'oscillation entre une stratégie d'écoute et un déploiement intense d'énergie. Vide, silence, saturation et violence. On pourrait dire de Rülhand qu'ils tentent de produire diverses masses sonores, en saturant les réponses ou les non réponses entre guitare et batterie, et en tentant de maximiser l'impact de ces masses. Rühland est sans doute quelque chose comme de la noise orageuse dont on ne sait jamais si elle va éclater.