Kadavar, The Necromancers
Kadavar, The Necromancers 21h
Salle mercredi 21 mars 2018
Concert  
   
Plein Tarif : 20 € Tarif réduit : 17 € Bourse spectacles : 3.5 €
Réserver
Kadavar
Rock
ALL
site
web
Derrière les barbes de Kadavar, vous reconnaîtrez leur amour inconsidéré pour Black Sabbath, Led Zeppelin et Hawkwind. Depuis sa formation en 2010 à Berlin, la passion du groupe pour les années 70, le hard-rock pur et dur et le psychédélisme n’a pas faibli. Saisissant, direct et sans bavure, le son de Kadavar est aussi efficace que leurs cheveux sont bien peignés : à l'ancienne, avec un son qui craque et une basse nettement mise en avant captant. Vous aimez le stoner ? Le rock occulte? Toute la saveur des années 70 vous attend sur scène.
The Necromancers
Heavy & Occult Rock
FR
Poitiers n’en a pas fini avec les légendes. The Necromancers apparaissent en 2016 dans l’ombre des cent clochers de la ville, puisant l’inspiration de son heavy rock dans les mythologies environnantes autant que dans les films d’horreur. Dans cette occulte communion, on retrouve autant de rock progressif que de doom metal, pourvu que le riff soit brumeux et le rythme bien épais. Ripple music ne s’y est pas trompé en signant le premier album du groupe à paraître l’été prochain.

Kadavar, The Necromancers 21h
RÉSERVER
mercredi 21 mars 2018
Kadavar, The Necromancers Concert
Salle
Plein Tarif : 20 € Tarif réduit : 17 € Bourse spectacles : 3.5 €
Kadavar
Rock
ALL
site
web
Derrière les barbes de Kadavar, vous reconnaîtrez leur amour inconsidéré pour Black Sabbath, Led Zeppelin et Hawkwind. Depuis sa formation en 2010 à Berlin, la passion du groupe pour les années 70, le hard-rock pur et dur et le psychédélisme n’a pas faibli. Saisissant, direct et sans bavure, le son de Kadavar est aussi efficace que leurs cheveux sont bien peignés : à l'ancienne, avec un son qui craque et une basse nettement mise en avant captant. Vous aimez le stoner ? Le rock occulte? Toute la saveur des années 70 vous attend sur scène.
The Necromancers
Heavy & Occult Rock
FR
site
web
Poitiers n’en a pas fini avec les légendes. The Necromancers apparaissent en 2016 dans l’ombre des cent clochers de la ville, puisant l’inspiration de son heavy rock dans les mythologies environnantes autant que dans les films d’horreur. Dans cette occulte communion, on retrouve autant de rock progressif que de doom metal, pourvu que le riff soit brumeux et le rythme bien épais. Ripple music ne s’y est pas trompé en signant le premier album du groupe à paraître l’été prochain.